retour
Un Métier ?

Un Produit ?

carte des marchés locaux ouvrir/fermer

Terroir de Touraine

Mangez local et de saison

image1

click

click

Jérôme Tarnier

"Une belle « cœur de bœuf » cueillie bien mûre est à manipuler avec précaution mais il y a quelque chose de plus dans le goût..."

 

 

A Beaulieu-Lès-Loches, le jardin de Loches à l'époque, le maraîchage se cultive de génération en génération. Jérôme Tarnier, fils, petit-fils et arrière-petit-fils de maraîchers entretient dix-huit hectares de terre. Terre si diverse en Touraine et dont il faut prendre soin car c'est bien elle qui fera la qualité de la récolte.

 

Pourquoi avoir choisi le métier de maraîcher ?

 

Je suis né dedans, c'est la quatrième génération de ma famille à faire ce métier. Ça fait un siècle ! Nous sommes des producteurs de légumes de saison c'est-à-dire que nous travaillons comme les petits jardins de particuliers, mais à grande échelle.

 

On vous retrouve tous les mercredis et samedis matins au marché de Loches et le vendredi matin à Montrichard. Que vous apporte le contact avec la clientèle ?

 

C'est chaleureux et agréable. Les réactions des gens ne se font pas attendre, « C'était bon » « Ça je n'ai pas apprécié », « Ça il faut en faire plus ». Nous avons constaté qu'en ce moment, les choux et les pommes de terre sont moins mangés, contrairement aux tomates, aux concombres, aux melons et aux salades. Nous cultivons aussi les légumes « oubliés » comme le topinambour et le panais pour lesquels la demande était croissante les années précédentes. Nous fournissons également les grandes surfaces de Loches et les détaillants.

 

Quelle est la culture dont vous êtes le plus fier ?

 

Les tomates, parce qu'elles ont du goût. Une belle « cœur de bœuf » cueillie bien mûre est à manipuler avec précaution mais il y a quelque chose de plus dans le goût...

 

Dans votre métier, quel est l'élément indispensable ?

 

Il faut être motivé, né dedans. Il faut en vouloir car c'est parfois dur de gérer à la fois les cultures, le personnel et le côté administratif. Nous sommes aussi tributaire du temps, quoique bien lotis en Touraine. Il n'y fait ni trop froid, ni trop chaud et ce n'est pas pour rien que les rois ont fait construire leurs châteaux sur les bords de Loire.

 

Qu'est-ce qui vous plaît à Beaulieu-Lès-Loches, en Touraine ?

 

Pour le travail, l'exploitation était ici, les places de marché non loin, et une boucle d'à peine dix kilomètres permet de livrer les supermarchés. Et puis, c'est la vie ici. Je ne me vois pas aller ailleurs. Nous sommes à deux heures et demie de la mer, de la montagne, de Paris... Où est-on le mieux sinon en Touraine ?

 

Si je vous dis "Terroir" ?

 

Un de mes produits ! Le melon.

 

Si je vous dis "Touraine" ?

 

Les châteaux de la Loire.