retour
Un Métier ?

Un Produit ?

carte des marchés locaux ouvrir/fermer

Terroir de Touraine

Mangez local et de saison

image1

click

click

Jean-Damien Hallard

"Celui de mon enfance restera le berlingot"

 

 

Jean Damien Hallard, installé à Loches depuis une trentaine d'années, travaille le sucre pour le plaisir des petits et des grands. De formation agricole et venant de la région parisienne, il rachète à l'époque une confiserie dans le lochois et se forme au métier. Un peu de hasard, une pointe de curiosité et une passion grandissante l'animent pendant toutes ces années. Aujourd'hui dans son magasin-atelier, il accueille volontiers les curieux de ses fabrications de sucettes, berlingots, caramels, pâtes de fruits et autres douceurs.

 

Comment définissez-vous votre métier ?

 

C'est la fabrication de produits comestibles à base de sucre, modelés à chaud et qui supposent un savoir-faire... en perte de vitesse. Le métier a quasiment disparu, mangé par le chocolat. Il y a trente ans, quand on était invité chez une personne, on apportait une boîte de bonbons pour remercier ses hôtes. Aujourd'hui, on leur offre une boîte de chocolats. Alors on adapte la fabrication, 6 mois de chocolat pour les fêtes et 6 mois de confiserie le reste de l'année.

 

Petits ou grands, qui sont vos consommateurs les plus fidèles ?

 

On reçoit ici toutes les générations, de la classe de CP au groupe du troisième âge. Les friandises, on les mange à toutes les périodes de la vie. Quand vous êtes ados, vous les mangez sous forme de sucettes et quand vous avez 80 ans, en berlingots. Le trentenaire est le plus difficile à séduire, il fait attention à sa brioche !

 

Et vous, quel est votre préféré ?

 

J'en mange tous les jours ! De toutes les formes et à tous les goûts ! Ils varient selon l'humeur et avec l'âge. Celui de mon enfance restera le berlingot.

 

Qu'est-ce que la qualité selon vous ?

 

La matière première ! Les bonbons que je crée sont composés entre 80% et 100% de sucre. Vous savez que ce que vous mangez. Ce qui est dangereux ce sont les sucres cachés sous toutes ses formes. Vous boirez en une journée une bouteille de cola d'un litre avec 20 morceaux de sucre, sans vous en apercevoir. Vous ne mangerez pas 20 de mes sucettes. Les consommateurs sont de plus en plus attentifs à ce qu'ils mangent. C'est bien pour ça qu'ils viennent nous voir et peuvent assister à la fabrication.

 

Si je vous dis "Terroir" ?

 

Des rillettes... Avec du pain et un verre de Chinon !

 

Si je vous dis "Touraine" ?

 

Des châteaux en passant par la Loire, je trouve les reliefs très différents d'un pays à l'autre et c'est ce qui fait la richesse du territoire. Je préfère quand même le Sud Touraine ! Et Loches, une ville tellement agréable... Je participe à sa dynamique en tant qu'élu du conseil municipal et président de sa foire-expo.